l'étoile bleue

× Spectacle Équipe Histoire Formules Partenaires Informations pratiques Presse

Réservation

Réservation

L'Étoile bleue

cabaret l'Étoile bleue

L’étoile bleue c’est un cabaret dans la droite lignée des célèbres revues parisiennes, avec en prime l’identité de la plus vieille ville de France : Marseille.

30 dates exceptionnelles du 23 novembre 2017 au 14 janvier 2018.

Pour le 1er cabaret maritime de France, la sortie sera onirique, pleine de décors avec 6 tableaux et 70 costumes. Le voyage maritime se fera bien au chaud avec l’aventure comme unique cap. Le port d’attache, c’est le M7 au 76, rue de Rouet, 13008 Marseille. A la barre, un équipage drôle, dynamique et expert dans le spectacle.

Programme

Marseille - Embarquement immédiat

Départ du vieux port de Marseille. La canebière est mythique son ambiance sonore aussi. L’atmosphère de port bondé, une Corne de brume retentit , les artistes arrivent, le spectacle peut commencer. En avant pour la croisière !

Versailles  - Fleur de lys

La cour de Louis XIV un soir de bal, c’est spectaculaire. Une danse d’inspiration baroque, des masques et des perruques ! Silence, le roi arrive par l’escalier central.

cabaret l'Étoile bleue
cabaret l'Étoile bleue

Une rencontre avec une femme sirène, c’est toujours mystérieux. Marine est notre femme sirène elle est majestueuse.

Afrique Australe

Sur nos terres ancestrales, les costumes tribaux et le rituel swahili. On a tous un animal totémique, vous trouverez vite le vôtre.

Japon - Escale printanière

La médiation dans un temple c’est ressourçant. Contempler les cerisiers en fleur aussi. Quand des amis arrivent et vous incitent à danser et à fêter le printemps, tout bascule.

cabaret l'Étoile bleue
cabaret l'Étoile bleue

États-Unis – Années folles

Dans un bar clandestin, la fête bat son plein sur un Charleston survolté. Costumes et accessoires plein de couleurs et de sensualité. C’est toujours plus drôle, quand c’est interdit.

Retour au port

Ça y est, il est déjà  temps de rentrer au port, une dernière danse pour se dire au revoir : un Cancan endiablé sur une musique d’Offenbach, puis l’hymne à la revue Saphir, en plume.